Le libron

Le Libron est un fleuve français d'un débit faible, d'un bassin d'une superficie d'environ 190 km2, le Libron s'étend sur environ 44 km avec une moyenne de 5 m de large. On peut situer l'amont jusqu'à hauteur de Boujan-sur-Libron, où le fleuve quitte son aspect méandreux et prend un tracé linéaire.

Le fleuve a connu des crues dévastatrices, dont la plus spectaculaire a été observée durant l’automne 1964.

Il prend sa source à Laurens (Hérault) à la confluence de la Naubine et du Sauvanès. Puis il traverse les communes de Magalas, Lieuran-lès-Béziers, Boujan-sur-Libron . Enfin, il se jette dans la mer Méditerranée vers Vias, après avoir croisé le canal du Midi, grâce à un ensemble d'ouvrages, les ouvrages du Libron.

Le Libron traverse 1 département et 13 communes dont :
  - Laurens, Magalas, Puissalicon, Lieuran-lès-Béziers, Boujan-sur-Libron, Béziers, Montblanc, Vias

Le fleuve a été rectifié dans sa partie aval, du débouché en mer jusqu’en amont du Canal du Midi. Aujourd’hui, il subsiste encore le grau naturel du Libron mais une installation permet de canaliser par dessus les eaux du canal, les eaux torrentielles évitant ainsi l'ensablement de ce dernier dû à la présence de limon dans le lit du Libron. Des rectifications et endiguements ont également été faits entre Boujan sur Libron et le Canal du Midi.
Sur Laurens, dans la partie amont du fleuve un bétonnage du lit a été réalisé.

D'autres aménagements, comme l'aménagement des berges du lit à hauteur de Lieuran-lès-Béziers, Magalas, ainsi que des opérations de recalibrage en aval du barrage.

Les captages pour l'eau potable publique étaient faits dans la nappe alluviale. Ils ne couvraient pas les besoins de la population au milieu du vingtième siècle. C'est pour cela que le Syndicat Intercommunal de la Rive Gauche de l'Orb a mis en place un réseau : Faugères, Laurens, Autignac et Magalas ne prélèvent plus d'eau dans le Libron. L'eau vient de la Mare et de plus en plus d'un forage à Faugères (Lacan). Puissalicon pompait dans les alluvions du Libron, à Canet. En 2010, pour ne plus avoir de problème de taux excessif en pesticides, la Commune a fait un forage, à 300 m à l'ouest du fleuve, de 100 m environ, pour capter les eaux qui viennent en profondeur, de la région de Cabrières.

Le Libron, du fait de son faible débit, est sensible à l'eutrophisation causant une diminution de la biodiversité.

Actuellement :
198062 Visites - 1 Connecté(s)
2012 - 2015 Mairie de Laurens