Traditions

Lou Chivalet ou le Chevalet

La danse du Chevalet est une danse animalière d’origine néolithique bronze ayant pour but de mimer, dans une intention de magie imitative, les diverses péripéties de la capture d’un cheval, qui galopait libre dans les plaines de Camargue.

A LAURENS, le Chevalet a dû être créé entre 1870 et 1880, puis abandonné. Après de longues années de sommeil dans le grenier de la maison BOUISSY, ce Chevalet fut ressorti de l’oubli en 1924. Depuis combien de temps s’y trouvait-il ? Nul ne le sait. En très piteux état, le bourrelier de l’époque, Pierre MESTRE, le restaura. Afin de faire revenir les cuirs abîmés par le temps, il les a pendant 8 jours, entièrement trempé dans le ruisseau de la Naubine. Sa restauration terminée, il lui fallait une queue et une vraie queue.
C’est ainsi que les jeunes du village eurent une idée « lumineuse ». Toutes les semaines, un propriétaire d’une campagne voisine près de Lenthéric, se rendait à cheval à Laurens. Il attachait celui-ci à un pylône de fer, sur la place. Les jeunes lui ont coupé la queue et c’est ainsi que le « Chevalet » eut et a encore aujourd’hui cette queue.
C’est à l’occasion du Carnaval et de la Cavalcade que le Chevalet était sorti. Ce spectacle n’est pas rare dans le département de l’Hérault. On retrouve le chibalet dans tout l’Hérault : à Mèze, Lansargues, Valros, Agde, Poussan, à Laurens bien sûr ; dans l’Aude, à Narbonne, etc… Mais à Laurens, il se danse à 5. Chemise, culottes, bas blancs ; cravate, talhola rouges ; catalanes blanches à rubans rouges. Le Chevalet est habillé d’un jupon à filet rouge dans le bas. En guise de moscals des rubans de papiers de couleur rouge et orangé (traditionnellement du crin de cheval). La coutume est tellement vivace qu’on a fabriqué un cheval d’entraînement en bois.
Deux serviteurs accompagnent le chevalet avec un chasse-mouches fait d’une queue de cheval, un autre danseur placé devant le chevalet feint de donner l’avoine dans un tambourin de basque, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

Anecdote :

Il y a bien longtemps, lorsque les jeunes étaient en âge d’être appelés pour le service militaire, ils devaient passer le « Conseil de révision ». On les appelait les « conscrits » : ceux-ci avaient obligation de danser une fois l’an le Chevalet.

La Bufatiera ou la Buffetière

La Buffetière est la Danse des Soufflets. Cette danse est exécutée uniquement par des hommes mariés pour les fêtes de Carnaval et de la Cavalcade ce sont les bufetaires.
Les hommes sont habillés de chemises de nuit blanches d'autrefois et de bonnets de nuit blancs. Ils ont le visage maquillé de cire noire afin de devenir méconnaissables. Le Buffet ( soufflet) qu’ils tiennent en main est généralement rempli de farine, ce qui permet d’enfariner le public.
Un clarinettiste accompagne les danseurs au son de « la Buffetière ».

Actuellement :
219400 Visites - 3 Connecté(s)
2012 - 2015 Mairie de Laurens